maladie transmis par le moustique, la dengue, Le chikungunya, Le paludisme, La fièvre du Nil occidental (West Nile virus), Le virus Zika

Le virus zika
Maladie transmise par le moustique

Depuis mai 2015, le virus Zika s’est propagé dans le monde entier. L’infection par le virus Zika, bénigne dans la plupart des cas, entraîne parfois des complications neurologiques sévères comme la microcéphalie chez le nourrisson ou le syndrome de Guillain-Barré chez l’adulte.

Avez-vous déjà entendu le bourdonnement pendant la nuit ou la journée ? Ou avez-vous déjà ressenti la douleur vacillante de vous faire piquer par un moustique pendant que vous jouez ou que vous vous amusez à l’extérieur ? Piquer, nous ressentons tous cette douloureuse sensation et constatons simultanément une éruption cutanée. Bien que nous les connaissions tous sous le nom de moustiques, ils appartiennent eux aussi à différentes espèces et présentent des caractéristiques distinctives. Connaître les différents types de moustiques peut toujours nous aider à trouver le bon remède ou peut nous alarmer afin que nous puissions garder nos distances.

Comment se transmet le virus zika?

Agent pathogène et transmission

Le virus Zika se transmet principalement par la piqûre de moustique infecté(Arbovirus) du genre Aedes (surtout Aedes aegypti , mais Aedes albopictus est également responsable ). La propagation du virus peut également se faire par voie sexuelle ainsi que de femmes enceintes infectées à leur fœtus. Bien que le virus Zika ait été trouvé dans le lait maternel et la salive, il n’existe à ce jour aucune preuve qu’il se transmette par les fluides corporels. La transmission lors d’une transfusion sanguine est possible.

Ou attrape-t-on le virus zika?

En 2013 le virus Zika est déjà très développé dans de nombreuses îles de l’Océan Pacifique, l’Asie, l’Afrique de très grosse épidémie du virus. Durant ces dernières années nous avons pu observer une recrudescence de cette maladie en Amérique Centrale et et Amérique du Sud (notamment au Brésil) ainsi qu’à la Guyane et dans l’archipel Caraïbéen? les Antilles dont la Guadeloupe et la Martinique.

Jusqu’en 2014, la maladie était sporadiquement présente dans une vingtaine de pays et îles d’Asie, d’Océanie et d’Afrique. Après une épidémie de 2015-2016, qui s’est déclarée au Brésil en mai 2015, 60 pays et territoires d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale, Amérique Latine, des Caraïbes, du Pacifique, d’Asie (Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande…) et d’Afrique (Cap Verde et Guinée Bissau) sont touchés. Suite à l’affaiblissement de l’épidémie d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale, le nombre de cas parmi les voyageurs français a également diminué.
En Europe, suite à ces invasions d’épidémies les premiers cas de Zika dus à une transmission vectorielle locale ont été observés en France en 2019. Au fur et à mesure de l’introduction des moustiques tigres(Insecte Encéphalite Endémique Culex), Aedes albopictus, se sont propagés en Europe et aussi dans les départements Français. Mais il est d’une entité minimale et ne se produit que dans des conditions particulières. Par exemple, les moustiques sont censés contracter le virus en piquant une personne infectée au retour d’un voyage à l’étranger.

Les cas de virus Zika en Europe proviennent des personnes de retour de vacances ou pour déplacement professionnel de ces zones contaminées par le virus, où elles ont contracté le virus.

Quand attrape t-on- le virus Zika?

Le virus est omniprésent dans les pays ou îles cité ci-dessus et sévit durant toute l’année dans ces pays tropicaux contrairement au pays d’Europe ou les moustiques ne sévissent que durant la période chaude (l’été) dans les régions tempérées en France métropolitaine.

Quels sont les symptômes de l'infection au virus zika?

Suite à une piqûre de moustique infecté, généralement les symptômes apparaissent dans les 3 à 12 jours. Dans 60 à 80 % des cas, l’infection virale transmis par les moustiques tigre est asymptomatique. Dans les 20 à 40 % restants des personnes infectées par cette maladie virale, un certain nombre de symptômes cliniques différents peuvent survenir et disparaissent généralement d’eux-mêmes dans les 4 à 7 jours d’incubation. Les complications neurologiques surviennent rarement, les symptômes du virus Zika ressembles considérablement aux maladies infectieuses pathogènes à ceux de la dengue et virus du chikungunya:

  • Fièvre,
  • Éruption cutanée,
  • Démangeaisons cutanée,
  • Douleurs musculaires,
  • Douleurs articulaires,
  • Maux de tête
  •  Des rougeurs aux yeux

En généralement la maladie reste bénigne et les symptômes durent de quelques jours à une semaine. Les gens atteintes du virus Zika ont, pour la plupart, peu ou pas de symptômes et pourraient ne pas savoir qu’ils sont contaminés. De plus, l’infection par le virus pendant la grossesse peut entraîner de graves conséquences neurologiques chez le fœtus voir mortelle via la transmission du virus Zika par la femme enceinte à son bébé.

D’après une étude épidémiologique parue en 2017 de l’Institut Pasteur il n’existerait pas à ce jour de vaccin contre le virus Zika ni de médicaments spécifiques pour la combattre, le traitement de cette maladie se déroule exclusivement au niveau symptomatique.

Comment soigne-ton- le virus zika?

 Afin de soigner le virus Zika, il n’existe pas vraiment de médicament, ni de traitement à ce sujet, il suffirait de prendre un médicament antipyrétique contre la fièvre. Préférer le paracétamol que l’aspirine qui à cause du risque hémorragique est fortement déconseillée.

Comment prévenir du virus zika?

Jusqu’à présent, aucun vaccin ou traitement n’a été développé en cas d’infection par le moustique tigre car le traitement est symptomatique. La principale mesure pour se protéger contre les moustiques d’une contamination et d’une infection par le virus Zika lors d’un voyage dans les pays touchés est de se protéger des piqûres de moustiques (maringouins ou mosquito)en portant des vêtements amples et des manches longues imbibés d’insecticides, en utilisant un bon répulsif jour et nuit(Insecticide, crème anti-moustiques, spray répulsifs, spirale anti-moustiques, encens anti moustique…etc.) , et en dormant protégé par une moustiquaire ( surtout dans les pièces sans climatisation).
Les femmes enceintes, les personnes souffrant de dysfonctionnements du système immunitaire ou d’autres maladies chroniques, ainsi que les voyageurs accompagnés d’enfants en bas âge, doivent consulter un médecin pour s’informer de tous les dangers pour la santé associés aux maladies tropicales.

Contre cette maladie tropicale en Polynésie et aux Antilles Française (Martinique, Guadeloupe, Guyane), la lutte contre les moustiques est féroce. Sachant que le vecteur est le moustique tigre, l’organisation mondiale de la santé, le ministère de la Santé ainsi que l’agence régionale de la santé (ARS)de ces départements Français envahis par cette agression épidémique transmis par des moustiques, ont mis en place une lutte anti prolifération de larves en supprimant les gîtes larvaires (Démoustication). La démoustication consiste à tout simplement éliminer tous les gîtes d’eaux stagnantes réservoirs, récipients, gouttières, coupelles de pot de fleur, bassines, cuvettes…etc. chez le particulier et ces autorités sanitaires propagent de l’insecticide dans les grandes étendues d’eaux tel que les marres, marais, lacs par voie terrestre ou par voie aérienne.

La prolifération des moustiques se fait par la ponte des œufs. Le moustique vit en moyenne 2 mois et peut faire 5 pontes de 150 œufs, seule la femelle pique(suce le sang) pour constituer une source de protéines afin compléter la maturation de ses œufs. Toutes les espèces de moustiques ne sont pas attirées par l’homme, certaines femelles préfères les mammifères tel que les oiseaux ou même des animaux à sang froid comme les serpents et les grenouilles. L’alimentation des moustiques est cependant faite du nectar qu’ils prélèvent le plus souvent au crépuscule.

Quels sont les différents types de moustiques?

Voici 8 types de moustiques différents

  1. Aedes
  2. Anophèle
  3. Culex
  4. Culiseta
  5. Mansonia
  6. Psorophore
  7. Toxorhynchites
  8. Wyeomyia

Aedes japonicus ressemble beaucoup à Aedes albopictus et est également un moustique invasif originaire d’Asie du Sud-Est.

maladie transmis par le moustique, la dengue, Le chikungunya, Le paludisme, La fièvre du Nil occidental (West Nile virus), Le virus Zika Aedes-japonicus-Aedes-albopictus-moustique -tigre-Virus-Zika

Source: La brigade verte

  1. Moustique Aedes:

    Présents dans les zones tropicales(originaire d’Asie du sud-est), ces moustiques sont reconnus pour être les vecteurs de la maladie du Chikungunya . La piqûre de moustique Aedes peut causer la dengue, la fièvre jaune, le Nil occidental et a ajouté récemment à sa liste le virus Zika. On les trouve généralement dans les zones humides, les bassins d’eau de crue  et à l’intérieur de conteneurs artificiels ou naturels( trous dans une parois creuse, noix de coco ouverte contenant de l’eau stagnante…etc.). Bien que ces espèces de moustiques puissent être trouvées en abondance à l’extérieur, elles peuvent facilement entrer dans les maisons à tout moment de la journée.

Moustique d'Anopheles gambiae-Virus paludisme

Anophèle ou Plasmodium falciparum est l’un des eucaryotes unicellulaires causant le paludisme

2.Moustique Anophèle:

Ils sont connus sous le nom de moustiques des marais et ce genre comprend environ 460 espèces de moustiques différentes. Ils sont le principal vecteur du paludisme. Le moustique femelle adulte Anophèle est toujours prêt à se nourrir du sang des humains. Le moustique anophèle est responsable de la mort de millions de personnes dans le monde. En outre, le paludisme a été la deuxième cause du nombre maximal de décès dans le monde.

moustique_culex_pipien-virus_du_Nil_occidental-encéphalite_de_Saint-Louis

Culex pipiens (Moustique commun, Maringouin) : Nil occidental et de l’encéphalite de Saint-Louis.

3.Moustique Culex:

Les moustiques Culex Pipiens sont les plus actifs après le coucher du soleil, mais ils piquent également la journée. Les espèces de ce genre se reproduisent dans les ressources d’eau douce comme les piscines, les étangs et même dans les stations d’épuration. Ils sont responsables de la propagation du virus du Nil occidental et de l’encéphalite de Saint-Louis.

Maladie transmise par le moustique Culiseta

4.Moustique Culiseta:

Adaptés au climat froid, ces moustiques ne se nourrissent pas d’êtres humains et ne peuvent donc pas transmettre le virus de l’encéphalite équine orientale. Il se nourrit activement de mammifères et d’oiseaux. Ils peuvent être trouvés à l’intérieur des racines des arbres tombés et des marécages boisés.

Maladie transmise par le moustique Culiseta

Culiseta melanura: Propage le virus de l’encéphalite équine orientale transmit aux oiseaux

5.Moustique Mansonia:

De couleur noire ou brune avec des ailes et des pattes scintillantes, ces moustiques sont pour la plupart plus gros que les autres. L’encéphalite transmissible peut être trouvée dans la plupart des régions du monde. Ils sont actifs le soir.

Maladie transmise par les moustiques-psorophora ciliata

Psorophora Ciliata: Maringouin 20 fois plus gros. Piqûres plus douloureuses, elles n’anesthésient pas leurs proies avant de les piquer, comme le font d’autres insectes.

6.Moustique Psorophore:

Communément connu pour se nourrir du sang de grands mammifères, y compris celui des humains, les moustiques de ce genre sont considérés comme extrêmement agressifs. Le psorophore est connu pour parcourir de longues distances à la recherche de repas de sang. Ils ont leurs aires de reproduction dans les fossés en bordure de route, les mares boisées et les pâturages.

Maladie-transmise-par-les-moustiques-toxorhynchites_brevipalpis-moustique-éléphant

Toxorhynchites « moustique éléphant »plus grands moustiques au monde, mesurant entre 0,5 à 1,5 cm. Ils ne piquent pas ils sont nectarivores.

Larve de moustique Toxorhynchites se nourrit de larves de moustiques-Culex

Les larves de moustique Toxorhynchites sont principalement prédatrices, se nourrissant essentiellement de larves de Culicidae divers

7.Moustique Toxorhynchites:

Ils ont leurs aires de reproduction à l’intérieur des trous d’arbres et des conteneurs artificiels. Les moustiques de ce genre ne présentent aucun risque pour l’homme et se nourrissent du nectar des plantes. Fait intéressant, les larves de ces moustiques se nourrissent des larves d’autres moustiques dans leur région.

Maladie transmise par les moustiques Wyeomyia_vanduzeei

Plus actifs durant la journée les femelles se nourrissent du sang de l’homme. Ils ne transmettent pas de maladies. On le rencontre dans les le bambou, les broméliacées, les bractées florales, les aracées et les trous d’arbres des forêts humides du néotropique, et dans les sarracénies du néarctique.

8.Wyeomyia

Les moustiques de ce genre sont étroitement associés aux sarracénies et aux broméliacées. Ils ne sont porteurs d’aucun type de virus et ne présentent donc aucun risque pour l’homme à moins qu’ils ne se rendent dans leur région.